Les beaux jours sont là et sont synonymes de balades en forêt mais également de piqûres de tiques.

Des gestes simples permettent d’éviter les morsures et le risque de contagion de la maladie de Lyme, en pleine progression en Europe.

Portez des vêtements adaptés

Les tiques sont généralement dans les fougères et sur les hautes herbes, il est donc conseillé de porter des pantalons longs, ajustés ou ressérrés à la cheville. Il ne faut pas hésiter à passer les chaussettes au dessus afin d’être sûr qu’aucune tique ne passera. Des vêtements de couleur claires permettront de mieux visualiser si une tique s’est accrochée au tissu.

Vous pouvez également faire préparer à la pharmacie une solution répulsive à base d’huiles essentielles :

HECT Tea Tree (Melaleuca Alternifolia)                                                   10 ml
HECT Geranium (Pelargonium Graveolens)                                             2 ml
HECT Citronnelle de Java (Cymbopogon Winterianus)                             3 ml       
HECT Lemongrass (Cymbopogon Citratus)                                               5 ml      
HECT Giroflier (Eugenia Caryophyllata)                                                     1 ml       
HECT Cèdre de l’Atlas (Cedrus Atlantica)                                                  1 ml      
Ethanol Pharmaceutique                                                                QSP 100 ml      
 

Vaporisez à 30 cm pendant 5 secondes sur les pantalons et les chaussures.

N’hésitez pas à demander vos préparations magistrales à la pharmacie.

 

Protégez les zones découvertes

CINQ SUR CINQ Spray Anti-Tiques 100ml

Ne laissez pas vos bras nus ou une partie du corps sans protection. Il existe des lotions anti-tiques à pulvériser sur les parties du corps découvertes qui assureront une protection jusqu’à 6 heures après l’application.

 

Evitez les broussailles et les herbes hautes

Empruntez les chemins découverts et banalisés, évitez les broussailles! De même lors d’une pause ou d’un pique nique ne vous asseyez pas dans l’herbe sans une nappe ou une couverture.

 

Inspectez vous en rentrant de promenade

Les tiques aiment les zones fines et chaudes. Vérifiez bien les plis, aisselles, les paupières, les oreilles, l’arrière des genoux, l’aine, le plis des coudes, le cou, le cuir chevelu.

Si vous retrouvez une tique, il convient de la retirer. Pour cela il existe des tires tiques vendus en pharmacie qui s’utilisent très facilement.

Image associée

L’utilisation d’éther ou de tout autre substance avant le retrait est proscrite, elle pourrait provoquer la régurgitation de la tique et ainsi augmenter le risque de contamination par la maladie de Lyme si la tique en est porteuse. Une désinfection avec un antiseptique après le retrait de la tique est suffisant.

Il conviendra après le retrait de la tique de vérifier l’évolution de la trace de la piqûre pendant trente jours. Si une trace rouge circulaire se forme peu à peu et s’étend, consultez votre médecin.

 

Prévention de la maladie de Lyme

IMMUNOGEMImmunogem aide à renforcer les défenses de notre corps grâce aux propriétés antioxydantes de la jeune pousse de rosier sauvage, naturellement riche en vitamine C. Le bourgeon de cassis renforce l’action des deux autres composantes.

Il pourra être utilisé pour son action bactéricide et immunostimulante pour empêcher la contamination par la maladie de Lyme après une piqûre.

 

St-Amable 3542